16 avril 2024

RDC : Denis Kadima favorable à l’organisation des élections chaotiques le 20 décembre?

0
Partager

Rédaction :+243817406088

Cette demande de Denis Kadima qui fait planer un doute persistant sur la tenue des élections libres démocratique et transparentes dans des bonnes conditions le 20 décembre prochain, prouve à suffisance que la CENI n’a jamais été prête  à organiser les élections comme l’avaient déjà dénoncés certains candidats.

De quoi alimenter le débat sur cette épineuse question. Félix Tshisekedi, bien qu’il soit président de la République encore en fonction, est un candidat à sa propre succession au même titre que les autres candidats présidents de la République.

« Comment une institution d’appui à la démocratie qui se veut indépendante peut aller solliciter de l’aide auprès d’un candidat ? C’est inadmissible ».

Ayant appris cela, le candidat Moïse Katumbi s’est lui aussi proposé d’aider la CENI pour le déploiement du matériel.

« En pleine campagne dans le Congo profond, partout j’entends la population exiger d’une seule voix la tenue d’élections libres, démocratiques et transparentes et la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote. C’est en ce moment que je découvre la lettre du Président de la CENI qui affirme manquer de moyens de transport pour l’organisation des élections. Pour aider mon pays, malgré que l’un de mes avions est toujours bloqué par les autorités en Afrique du Sud, je suis prêt à apporter ma contribution à la prise en charge des avions en vue de la tenue des élections le 20 décembre prochain. Que le meilleur gagne! », a-t-il écrit sur son compte tweeter.

Me. Victor Ebenya Molongi a pour sa part, usé de la métaphore pour comparer Denis Kadima à un « un jeune homme, qui n’a pas d’argent et qui annonce à tout le monde que son mariage civil et religieux est fixé pour le 20 décembre 2023. Pourtant, il n’a même payé la dot ni réservé la salle. Il ne compte que sur la catastrophe naturelle (forte pluie) pour ne pas célébrer le fameux mariage le jour J. Mais la météo annonce que le 20 décembre prochain, il n’y aura pas pluie », a dit le coordonnateur de l’ASBL Droit Plus avant de renchéri : « Quand on n’est pas à la hauteur, on dit simplement la vérité, au lieu de faire des assurances fallacieuses ».

Face à cette main tendue, la CENI acceptera-t-elle l’offre de Moise Katumbi au cas où le président Tshisekedi ne lui répondait pas favorablement ? Mais aussi, l’opinion reste dubitative car, une élection prise en charge par les parties prenantes ne sera jamais crédible et transparente.

Entre temps, plusieurs candidats Président de la République comme Théodore Ngoy, Jean-Claude Baende, Martin Fayulu, José Marie Ifoku, Dénis Mukwege, ont saisi la Cour Constitutionnelle sous R Const 2120 pour dénoncer les irrégularités constatées dans ce processus électoral et solliciter le report afin de corriger les failles.

Wait and see!

Joël Diawa

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *