25 mai 2024

RDC : Des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables engagées à participer inclusivement au processus électoral

0
Partager

Rédaction: +243817406088

« Participation inclusive des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables au processus électoral en RDC», tel est le thème choisi pour la première édition du café Handicap et Élections.

Ces assises tenues ce jeudi 5 octobre 2023 à Kinshasa, constituent un espace de dialogue permanant, de plaidoyer et de sensibilisation de tous les acteurs sur la prise en compte de la donne handicap au processus de développement à tous les niveaux.

« L’organisation de cet atelier atteste non seulement la discrimination positive de notre gouvernement à répondre à ses engagements dans le domaine des droits des personnes vivant avec handicap, mais surtout de garantir leur implication active et massive aux prochaines échéances électorales. Autrement dit, accroître sensiblement la représentation des personnes avec handicap notamment les femmes aux organes de prise de décision du pays », a déclaré Irène Esambo Diata, ministre en charge des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables.

Partenaire naturel de cette activité, le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH) a relevé l’impératif et la nécessité de promouvoir les droits de l’homme en général, les droits politiques des personnes handicapés en particulier, en vue d’espérer à une société congolaise juste, inclusive et sans discrimination.

« Les droits en matière de participation aux affaires politiques et publiques jouent un rôle primordial dans le renforcement de la gouvernance démocratique, d’un État de droit , de l’intégration sociale et du développement économique ainsi que dans la promotion de tous les droits de l’homme suivant leur interdépendance. La participation à la vie politique et publique est importante pour l’autonomisation des individus et groupes dont les personnes vivant avec handicap. Et il est essentiel de supprimer la marginalisation et la discrimination », a indiqué Fidélité Ntiroranya, représente du directeur du BCNUDH.

Plusieurs interventions ont été enregistrées au cours de cette activité, au nombre desquelles, celles de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, du Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication, de la Commission Électorale Nationale Indépendante et du BCNUDH. Chacun a exposé sur un sous-thème tiré du thème de ce café Handicap, suivi des questions de l’assistance.

Il sied de noter que cette activité s’inscrit dans le cadre du projet conjoint du Partenariat des Nations Unies pour la Promotion des Droits des Personnes handicapées (UNPRPD). Ledit projet tient à la mise en œuvre de la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, la réalisation des objectifs de développement durable et la mise en œuvre de loi organique du 3 mai 2022 portant protection et promotion des droits des personnes avec handicap.

AM

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *