Victime du chantage d’un député national, le ministre Molendo Sakombi reçoit le soutien de l’IGF

Partager

Rédaction :+243817406088

Le ministre des affaires foncières était apparu dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux la semaine dernière. Dans cette vidéo, Aimé Molendo Sakombi dénonçait l’acharnement dont il était victime de la part du député national Daniel Safu.

En effet, ce dernier auraient appelé le ministre 209 fois au cours des deux dernières années pour lui demander de l’argent. Certaines sources confirment même que cet élu du Mont-Amba serait porteur d’une motion alimentaire qu’il brandissait au ministre et promettait d’enclencher la procédure à l’Assemblée National si le ministre ne satisfaisait pas à sa sale bessonne.

Après la publication de cette vidéo, le ministre des affaires foncière à reçu le soutien et les encouragements de plus d’un. Le dernier en date c’est Jules Alingete Nkey. L’inspecteur chef de service de l’Inspection Générale des Finance a apporté son soutien moral au ministre. Il l’a en outre encouragé pour les prouesses effectuées dans son secteur qui est devenu l’un des « viviers » importants du trésor public.

« Tout notre soutien à Son excellence Molendo Sakombi pour les réformes très appréciables apportées au Secteur Foncier de la RDC qui devient un véritable pourvoyeur des recettes publiques. Pas de recul face aux enchanteurs sans scrupules qui font le déshonneur des honorables députés ».

Cette nouvelle révélation a démontré combien les députés de la RDC pour la plus part ne travaillent que pour leurs comptes personnels au détriment de la république. Ces genres des personnes ont été jadis qualifiés par Daniel Safu dans un néologisme des « ventrologues » ; voilà aujourd’hui, la réalité l’a rattrapée comme le disent les juristes :«Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude».

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *