25 mai 2024

TGI/Boma : Le Président Gaël Yimbi s’engage à ‘’écrire une belle ligne supplémentaire de l’histoire de la justice congolaise’’

0
Partager

Rédaction :+243817406088

Après sa nomination par ordonnance présidentielle en août dernier, le nouveau Président du Tribunal de Grande Instance de Boma, Gaël Yimbi Wete a officiellement pris possession de ses nouvelles fonctions ce samedi 04 novembre ce, au terme de son renouvellement de serment à l’audience publique et solennelle organisée pour la circonstance, conforment aux dispositions de l’article 5 de la loi organique n°06/020 du 10 octobre 2020 portant statut des magistrats.

Main droite levée, main gauche sur le drapeau de la RDC, il a déclaré : « Je jure de respecter la constitution et les lois de la République Démocratique du Congo, de remplir loyalement et fidèlement, avec honneur et dignité, les fonctions qui me sont confiées ».

Comme le veut la culture du palais, Gaël Yimbi a axé son allocution sur le thème : « L’appel en matière répressive comme voie de réformation devant le Tribunal de Grande Instance, condition d’exercice de forme et de fond ».

A l’orée de son allocution, le Président Gaël Yimbi a exprimé sa gratitude à tous ceux, grâce à qui, il a été élevé.

«Je rends grâce à Dieu, l’éternel des armés qui, dans son amour infini, ne cesse de faire des grandes choses pour moi. Merci miséricordieux Jésus, Christ-roi de l’univers pour cette faveur de me juger fidèle à accomplir la tâche qui est la mienne aujourd’hui. Aussi, je suis très sensible à ce privilège estimable que m’a accordé son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat et Magistrat Suprême avec mes sentiments déférents et respectueux, je lui exprime ma profonde gratitude pour avoir voulu approuver la proposition du conseil supérieur de la magistrature en ce qui me concerne. Aux membres du bureau de cet organe, je tiens à exprimer mes remerciements les plus chaleureux pour cette marque de confiance me témoignée », a-t-il déclaré avant de faire un aperçu de ce qui sera son mandat :

« J’espère sincèrement, faire l’honneur tant au magistrat suprême qu’à ma haute hiérarchie en me montrant à la hauteur de mes responsabilités. Je veillerai en toute circonstance, à hisser le juge placé sous mon autorité à la hauteur de ses fonctions. Au tribunal de Grande Instance de Boma, je m’engage à écrire une belle ligne supplémentaire de l’histoire de notre justice. En empruntant une belle idée de madame le Premier Président de la Cour de Cassation française, ‘’demain ne sera pas comme hier’’ », a conclu le Président Yimbi.

Il a par ailleurs invité ses collègues magistrats à « porter » dans leurs esprits, « les valeurs conduisant dans l’application stricte de la loi sans relâche et sans moindre renoncement » car à l’en croire, C’est cette attitude qui permettra, de « convaincre » les concitoyens dit-il, malgré « les clichés et les tristes exemples passés ».

Notez que c’est dans la matinée du même samedi 04 novembre que Le nouveau Président du Tribunal de Grande Instance de Boma a procédé à la remise et reprise avec son prédécesseur.

Joël Diawa

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *