18 juin 2024

Plateau de Bateke : Suite aux cas répétitifs de viol, la création d’un Tribunal pour enfant et d’un TGI à Mbankana s’avère une nécessité

0
Partager

Rédaction: +243 817 406 088

Au courant de la semaine dernière, plusieurs cas de viol ont été signalés dans cette partie de la capitale. A Menkao par exemple, un homme âgé de 40 ans a été arrêté pour un présumé viol sur trois mineures âgées respectivement de 7, 8 et 8 ans. Sans doute, le connaissant dans son style répressif, le Procureur Taty Mungende envisagerait une audience en procédure de flagrance.

A Mbankana par ailleurs, trois mineurs de 17, 16, et 16, sont aux arrêts pour avoir séquestré et viole une fille mineure de 13 ans.

Ces présumés coupables devraient selon toute vraisemblance, rejoindre leur juge naturel au tribunal pour enfant de Kinkole dont le siège se trouve à N’djili.

Ces cas viennent une fois de plus exhumer la question relative à de création d’un tribunal au plateau de Bateke question de rapprocher la justice de justiciables car, les seules juridictions proches de cette contrée sont le Tribunal de Grande Instance et Tribunal de Paix de Kinkole qui sont à environs 120 km de du plateau de Bateke.

De même, la création d’un tribunal pour enfant est très attendu car l’actuel a du mal à couvrir jusqu’au plateau vu qu’il a un vaste ressort de deux tribunaux de grande instance de N’djili et Kinkole.

Les cas enregistrés cette dernière semaine et les difficultés auxquelles fait face la population à bénéficier une justice équitable doivent être perçus comme un coup d’électrochoc qui puisse pousser les autorités judicaires à accéder à cette demande formulée maintenant depuis belle lurette.

Joël Diawa

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *