Assemblée Nationale:Le ministre Chérubin Okende échappe de justesse à une destitution

Partager

Rédaction:+243817406088

C’est avec une majorité suffisante que les députés nationaux ont rejeté la motion de défiance contre Cherubin Okende, ministre des Transports, Voies de communication et Désenclavement, ce mercredi 19 octobre 2022 après un débat houleux.

Premier à prendre la parole, le porteur de la motion. Le député Anicet Babanga Mpetiyolo a dressé une sorte de réquisitoire à charge de Cherubin Okende.

Il a présenté le ministre mis en cause comme une personne limitée, incompétente, faisant preuve d’amateurisme dans le domaine des transports, insensible aux recommandations de l’Assemblée Nationale, insubordonnée et incapable d’exécuter et faire appliquer les décisions et orientations de différents conseils des ministres.

Cette motion du moins truffée de tant d’irrégularités a été soumis au débat. C’est alors que 37 députés ont relevé toutes ces Irrégularités dans la forme et le fond de la dite motion.

«Dans la forme, la motion s’examine 48 heures après le dépôt, conformément au règlement intérieur, alors que cette initiative de contrôle parlementaire l’a été 168 heures après son dépôt », ont soulevé la plus part de ces élus.

Intervenant par motion d’ordre, le député Jacques Djoli a sollicité et obtenu l’arrêt du débat avant que Charles Nawej n’intervienne pour que la motion ne soit reconverti en motion incidentielle de rejet de la motion de défiance, ouvrant ainsi la voie au vote.

Les députés ont donc voté à main levée et à une large majorité contre cette motion de défiance.

C’est ainsi que le ministre Chérubin Okende Senga s’en est tiré des griffes des députés pétitionnaires.

Les initiatives de contrôle parlementaire doivent être saluées au sein du pouvoir législatif, mais quand elles visent les membres du gouvernement pour les intérêts mesquins comme ce fut le cas avec la motion d’Anicet Babanga, elles doivent être découragées pour l’intérêt supérieur de la nation. Cette fois-ci, les députés nationaux ont fait preuve d’un sens élevé de patriotisme

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *