Journée Nationale du barreau :Le bâtonnier Jean-Claude Mbaki invite tous les avocats de Kinshasa d’y prendre part

Partager

Rédaction:+243817406088

La République Démocratique du Congo va célébrer le 10 juillet prochain la journée nationale du barreau. En prélude de cette journée, Me. Jean-Claude Mbaki Siluzaku, bâtonnier de l’ordre du barreau près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, a accordé une interview exclusive à infos-droitshumains.net. Il a expliqué que cette célébration est tout à fait réglementaire et permet aux avocat de se retrouver autour d’un thème.

«Cette exigence trouve son fondement sur l’article 99 du règlement d’ordre intérieur des barreaux qui dit :chaque barreau est tenu de commémorer chaque année et de manière particulière, la journée du barreau soit, le 10 juillet. Les programmes sont conçus et communiqués par le conseil national de l’ordre par l’intermédiaire du bâtonnier national », a-t-il expliqué.

Pour l’année 2022, les deux barreaux du ressort de Kinshasa, entendu, le barreau près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe et le barreau près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete organisent conjointement et sous la coordination du bâtonnier national, deux journées commémoratives qui vont s’étendre le 09 et le 10 juillet, nous a confirmé Me. Jean-Claude Mbaki.

Le 09 juillet il y aura une journée purement déontologique qui tournera au tour des trois thèmes qui seront animés par Me. Michel Shebele Makobo, bâtonnier national, ainsi que Me. Jean-Claude Mbaki et Me. Coco Kayudi, respectivement bâtonniers du barreau de Kinshasa Matete et du barreau de Kinshasa Gombe. Cette matinée déontologique sera suivie par un match de football entre les équipes des deux barreaux.

Le dimanche 10 juillet, le diner de gala sera précédé dans la matinée par le dépôt de gerbe de fleur sur la tombe du Vital Mbungu Kodi Vioki Bayanama. Que le bâtonnier Mbaki décrit comme le premier avocat noir de la RDC.

« On va l’immortaliser…Le matin, nous irons déposer une gerbe de fleur à sa tombe pour l’immortaliser d’avantage, et l’après-midi il y aura une soirée de gala », a-t-il poursuivi.

Le bâtonnier Jean-Claude Mbaki invite à cet effet, tous les avocats de Kinshasa de se conformer à cette exigence réglementaire.

«C’est un devoir même. Toutes les activités qui sont organisées par le barreau, les avocats doivent y participer, et ils doivent y être, si non, ça sera un manquement. On vient de traverser des moments très difficiles. Durant deux ans, on n’a pas organisé les journées du barreau à la suite de la Covid-19. Maintenant, c’est l’occasion qui nous est donnée de nous retrouver ».

Rappelons que le barreau congolais a vu le jour le 10 juillet 1964. La célébration de cette année coïncide avec le 54ème anniversaire.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.