Coopération RDC-USA: Eddy Mundela facilite le jumelage entre la ville de Mbujimayi et la ville de Tuskegee

Partager

Rédaction :+243817406088

C’est depuis le week end dernier que le Premier Vice-Président du Sénat séjourne aux États-Unis d’Amérique, en tête d’une forte délégation constituée entre autre du maire de Mbujimayi, et du président de l’Assemblée Provinciale du Kasaï-Oriental.

L’objectif pour Eddy Mundela Kanku est de faciliter la signature d’un accord de jumelage entre la ville de Mbujimayi chef-lieu de la province du Kasaï oriental et la ville de Tuskegee dans l’état d’Alabama aux USA.

Cet accord a été sugnice lundi 13 juin entre Louis d’Or Ntumba Tshiapota et son homologue Tony Hagood, en présence du président de l’Assemblée Provinciale du Kasaï-Oriental Athanase Kabongo Kalala Malebongo.

Bien avant cette signature, le représentant de la chambre haute du parlement et le Maire de la ville de Mbujimayi ont, tour à tour présenté à leur hôte, les opportunités d’investissement que présente cette ville réputée capitale mondiale du diamant industriel.

L’accord entre ces deux villes se reposent essentiellement sur les secteur agricole, le secteurs de l’habitat, des mines, des transports, des infrastructures et celui de l’industrie. Avec un sous sol riche, Mbujimayi peut faire rêver les investisseurs qui s’engagent dans un partenariat gagnant-gagnant

Les opportunités, il y en a assez. Mais les difficultés qu’éprouve la ville de Mbuji-Mayi nécessitent une prise en compte considérable. Ces difficultés qui sont «à la base de l’exode des jeunes vers d’autres provinces » sont notamment, «le faible partenariat public-privé, la pénurie en eau potable et manque des «coopérations d’égal à égal », a noté Louis d’Or Ntumba Tshiapota Maire de Mbujimayi

En fin diplomate, Eddy Mundela Kanku a séduit son hôte par sa présentation sans détours des avantages que tirerait la désormais ville partenaire de Mbujimayi. Grâce à sa culture multiraciale, son système universitaire, avec la célèbre Université de Tuskegee, « la ville de Mbujimayi devra absolument pactiser avec Tuskegee ». «Une forte relation de nature à favoriser des échanges d’expérience et faire naître une coopération durable ».

«… Pour ma part, je pense que le jumelage proposé sera de nature à contribuer au renforcement des liens particuliers qui existent entre la République Démocratique du Congo et les Etats Unis d’Amérique, deux Etats qui ont toujours entretenu un partenariat privilégié, du reste, renforcé depuis l’avènement au pouvoir du Président Félix Antoine Tshisekedi en janvier 2019 », a laissé entendre le sénateur Eddy Mundela Kanku.

Un partenariat qui ne fait pas que l’affairede Mbuji-Mayi, Tuskegee aussi y trouve un grand intérêt.

«Nous espérons que de meilleurs choses proviendront de ces opportunités sur le plan social, économique pour nos deux villes, le tout sur fond de la redevabilité », s’est satisfait Tony Hagood

La signature de cet accord de jumelage facilitée par Eddy Mundela Kanku va vraisemblablement contribuer au décollage d’ensemble de la province du Kasaï-Oriental, et cela contribuera sans nul doute à l’accompagnement de la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi qui tient au développement de la RDC depuis la base.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.