En RDC, des mesures ont été prises en vue de la revalorisation et de l’amélioration de l’enseignement supérieur et universitaire. Jean-Michel Sama Lukonde rassure les ministres membres de la CAMES

Partager

Rédaction :+243817406088

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a présidé, ce jeudi 26 mai la cérémonie d’ouverture solennelle des travaux de la 39ème session du Conseil des ministres du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur, CAMES.

Sama Lukonde a salué la tenue de ces assises à Kinshasa et a souligné que le Gouvernement de la République a inscrit le secteur social et culturel au sein duquel se trouve l’éducation dans l’ordre des actions prioritaires tout en rassurant que des mesures ont été prises en vue de la revalorisation et de l’amélioration de l’enseignement supérieur et universitaire.

« Le but de notre action est d’atteindre des objectifs du développement. Ce développement ne peut se réaliser que si nous accordions une attention particulière dans le domaine de la formation de l’homme et de la valorisation du capital humain. C’est pour cette raison que le Gouvernement de la République a inscrit le secteur social et culturel au sein duquel se trouve l’éducation dans l’ordre des actions prioritaires. Ainsi, outre les mesures prises au niveau interne, le rayonnement international et régional d’universités, Instituts supérieurs et d’autres écoles, passent par le développement de la coopération dans le cadre bilatéral avec d’autres États et multi latéral au sein des organisations internationales dont le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur et Universitaire. C’est pour cette raison que les présentes assises sont placées sous le haut patronage du Président de», a déclaré Jean-Michel Sama Lukonde à l’ouverture des travaux.

Le Premier Ministre a fait savoir que la tenue de la 39ème session ordinaire du Conseil du Cames dans la ville province de Kinshasa donne l’occasion de rappeler les orientations gouvernementales en lien avec l’amélioration de la qualité de la formation dans ce secteur. Orientations qui corroborent avec les visions, missions et actions du CAMES.

Pour le Chef du Gouvernement congolais, les résolutions de ces travaux contribueront non seulement à porter toujours plus haut les couleurs de la formation tertiaire en Afrique mais permettront au CAMES de continuer à jouer son rôle d’espace culturel d’intégration continentale.

Ces assises s’organisent chaque année et regroupent les ministres de la Recherche Scientifique et de l’Enseignement Supérieur et Universitaire des pays membres du CAMES et des experts. Pour cette 39ème session, il sera question de présenter le bilan des activités par le secrétariat intérimaire du CAMES, la mise en œuvre du LMD dans l’espace CAMES, l’élection du secrétaire général et de deux directeurs de programme du CAMES.

Joël Diawa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.