Village digital de la MONUSCO : Le BCNUDH présent pour sensibiliser et promouvoir les droits de la femme

0
Partager

Rédaction :+243817406088

En marge de la Journée Internationale des Droits des  Femme, La mission des Nations Unies pour la Stabilité au Congo organise un village digital depuis le 20 mars 2023. Cet espace qui est animé par les différents organismes des Nations Unies œuvrant en République Démocratique du Congo constitue un cadre d’étude, d’échanges et des discussions au tour du thème international de cette année, avec les femmes de la société civile congolaise, jeunes filles et hommes qui s’intéressent du numérique.

« Le but poursuivi par ce village digital est de sensibiliser, d’encourager les femmes et filles congolaises à s’intéresser au numérique, aux questions des sciences, de technologie, d’ingénierie, de mathématique. Parce qu’on se rend compte que plus on avance, plus ce sont des domaines qui deviennent très capitaux en terme d’accès à l’emploi et d’autonomisation des femmes », a dit Mireille Laurier Affa’a Mindzie, cheffe de la section genre de la MONUSCO.

Ce village digital qui vise également à promouvoir les activités et programmes des organismes des Nations Unies en RDC, a enregistré plusieurs interventions ce 22 mars 2023, au nombre desquelles celle de Charlotte Mbomba. Cet officier des droits de l’homme du BCNUDH est revenu sur l’éducation aux droits de l’homme et éducation digitale.

« Le respect des droits de l’homme doit être garanti sur chaque être humain. De même, l’accès au digital doit aussi être égal entre l’homme et la femme. Que la femme ne soit pas marginalisée ou exposée négativement en ligne. Il s’agit de nous assurer que les femmes sont protégées contre les violences en ligne, qu’elles peuvent participer au processus de paix de façon égale avec les hommes en utilisant les outils qui peuvent être mis à leur disposition », a-t-elle exhorté.

Au cours de ce troisième jour du village digital, le rôle de l’UNPOL qui est la police des Nations Unies, composante de la MONUSCO a été présentée. Cette police onusienne composée  à 40% des femmes vient en appui à la police nationale congolaise pour assurer la protection des civils et  leurs biens.

Tenu sous le thème : « Pour un monde digital inclusif: innovation et technologies pour l’égalité des sexes », ce village digital va se clôturer le 31 mars 2023.

AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *