18 juin 2024

RDC : Vers la mise en place de la filière de médecine légale dans les universités

0
Partager

Rédaction : +243817406088

À l’ouverture de ces travaux, le directeur du BCNUDH a indiqué que l’instauration de la médecine légale en RDC marquera sa nouvelle page dans le continent africain.

« Notre objectif est de multiplier la connaissance dans un secteur qui est si critique et qui fait de la justice congolaise l’un des modèles sur notre continent africain c’est-à-dire, la rigueur dans la médecine légale. Et de faire en sorte qu’on puisse à partir de Kinshasa, écrire une nouvelle page dans la médecine légale sur le continent africain à travers un curriculaire d’excellence », a déclaré Patrice Vahard.

De son côté, le ministre Muhindo Nzangide l’enseignement supérieur et universitaire s’est réjoui de cet atelier dont l’application de ses résultats permettra à la RDC de former ses propres médecins légistes.

« Je suis très heureux de la tenue de cette activité à l’issue de laquelle nos universités auront un programme bien stabilisé et un enseignement complet de la formation de nos propres médecins légistes », a-t-il estimé.

Les participants à ces assises notamment, les médecins légistes, les scientifiques et les magistrats, élaborent les référentiels des métiers de la médecine légale.

Cet atelier constitue la mise en pratique de l’une des recommandations de la feuille de route du colloque internationale tenu à Kinshasa du 17 au 19 juillet 2023 dont l’objectif était de mettre en place une stratégie nationale pour le développement et le renforcement des capacités nationales en médecine légale, laquelle contribuera à lutter efficacement contre l’impunité et soutenir le processus de justice transitionnelle.

AM

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *